Chargement...

Formation vidéo en ligne

En 2011, High concept va à l’encontre des usages de la profession en communiquant une formation de scénariste en ligne communautaire: les cours d'écriture de l'année sont gratuits, les vidéos archivées sont à partir de 5€ HT

Voir une vidéo
script doctoring en ligne

Script doctoring en ligne

En 2012, High concept lance des forfaits de conseils personnalisés. Des retours professionnels sur n'importe quel doc de travail, quel que soit sa taille ou son aboutissement: pitchs, bibles, synopsis, séquenciers etc. (à partir de 51€ HT)

être lu et aidé
atelier d'écriture en ligne

Suivi d'écriture

Nouveauté 2014, vous pouvez réécrire votre projet avec nous dans le cadre d'un suivi mensuel ou même hebdo, avec possibilité d'intégrer notre atelier d'écriture perso par webcam ! (à partir de 26€ HT)

être suivi
master classe de scénario sur Paris

Master classe de scénario

Autre nouveauté 2014, High concept organise le 1er séminaire professionnel dédié à la création de SÉRIES TV en France. Interactif, concret et pointu, il vous permettra aussi d'étendre votre réseau pour percer sur le marché. (275€ HT)

vendre son scénario

Faut-il industrialiser l'écriture de nos séries tv? (partie 3)

Au fil de ma conversation avec Julie et Cédric Salmon, qui ont accepté de parler concrètement de la vie de créateurs de fictions originales vs auteur de commande en France (cf. billet n°1), et de l'intérêt des ateliers d'écriture pour la fiction française (cf. billet n°2). Voici aujourd'hui la retranscription d'une conversation sur les méthodes d'industrialisation de la fiction américaine et les bénéfices que nous pouvons en rapporter pour améliorer nos propres séries.

Ateliers d'écriture: solution pour écrire des séries françaises de qualité? (partie 2)

Continuant ma conversation avec Julie et Cédric Salmon, deux auteurs français, créateurs de fictions originales (cf. billet précédent n°1), sur les possibilités d'évolution de notre fiction audiovisuelle, voici la retranscription d'une conversation sur l'intérêt des ateliers d'écriture pour améliorer l'écriture des séries tv françaises.

Conversation avec des auteurs français, créateurs de fictions originales

Véritable mine d'or pour mon mémoire de fin d'études qui portait sur le thème « La production de fiction tv française : quel avenir face aux séries télé américaines ? », le site High concept (entre autres) m'a permis de réfléchir à la crise de la fiction française comme vous avez pu le voir à travers mes différents billets (commencez ici votre lecture avec ma première intervention sur les raisons de la crise de la fiction française). Pendant les vacances, il m'a semblé intéressant de partager avec vous mes nombreux échanges avec Julie et Cédric Salmon qui ont accepté de parler librement de leur expérience personnelle de créateurs de fictions originales et de leur vision du marché audiovisuel français.

Quand l'exception culturelle française plombe la création originale

Le modèle anglo-saxon est souvent qualifié d'industriel et est réputé pour son système de production en série. En face, le pays de Beaumarchais aurait une vision plus « latine » avec un système de production artisanal où son exception culturelle rayonnerait. Question de culture, de techniques d'écriture, de rythme, les américains et les français ont deux conceptions opposées de la télévision, et tout particulièrement de la fiction. Cependant, c'est en France qu'une crise éditoriale, financière et générationnelle s'est installée. Comme je le rappelais dans un billet précédent, la fiction US ou plus récemment européenne s'est substituée à la fiction française. Pour beaucoup c'est un problème d'écriture. Voyons plus loin.

Netflix peut-il sauver la fiction française?

House of cards, Orange is the new black, Lilyhammer, Hemlock grove, etc. sont toutes des séries TV originales produites par Netflix. Ces séries, l'algorithme de proposition associé à un catalogue important ont permis à l'opérateur de disposer de plus de 50 millions d'abonnés dans le monde et de dépasser HBO sur le sol américain. Netflix arrive en France à la rentrée prochaine et a annoncé vouloir : « donner aux contenus français une voie pour sortir partout dans le monde ». Netflix sera-t-il le sauveur de notre PAF endormi ?