Chargement...

Apprendre par l'exemple à écrire un synopsis court

Dans cette vidéo, apprenez à rédiger le plus court des documents qui a une valeur marchande dans la profession!

Comment écrire un synopsis court (ou « pitch »)

Bonjour à tous ! Cette semaine, je vais vous expliquer la méthode que j'emploie pour écrire un synopsis court (ou pitch), à partir d'un exemple de synopsis tiré de l'un de mes projets. Si vous postulez dans une école de scénario comme le CEEA ou si vous êtes un nouvel entrant sur le marché de la fiction, vous savez que le synopsis court est l'unique document que l'on acceptera de lire pour vous donner une chance... Une bonne raison d'apprendre par l'exemple l'écriture de synopsis (d'autant qu'écrire un synopsis efficace n'est pas compliqué comme vous allez le constater !)

N'hésitez pas à agrandir la vidéo en cliquant sur l’icône qui se trouve à gauche du mot « Viméo ».

exemple synopsis écrire synopsis

Pour connaître les clés de la rédaction d'un synopsis :

commandez maintenant votre pass vidéo et recevez aussi votre fiche de cours par e-mail ! ◥

Dernière astuce : avant d'envoyer un synopsis j'écris souvent sur la page de garde le « one liner » du scénario, pour accrocher l'attention du producteur ou du diffuseur.

Il y a probablement autant de façons d'écrire un synopsis qu'il y a d'auteurs, mais j'espère qu'il vous sera utile de vous inspirer de cet exemple de synopsis. À la semaine prochaine !

Envoyer par e-mail

26 commentaires :

Pour compléter ce billet, vous trouverez prochainement sur la page Facebook du blog quelques exemples de mes synopsis. (En fait, dès que j'aurais obtenu l'accord des producteurs avec qui je travaille sur ces projets.)

Bonjour,
Merci pour ces conseils. J'essaye justement de rédiger un synopsis en ce moment mais le producteur a spécifié 10 à 15 pages. C'est un entre deux que je trouve très inconfortable. Comment éviter de tomber dans la description pesante de l'action, scène après scène?

Bonjour Cédric,

J'aimerais savoir si ce synopsis de trois pages est vraiment un outil commercial? Mes producteurs me demandent un traitement: tâche plus astreignante et plus longue. Je précise que le traitement n'est pas payé.
Merci pour ce formidable blog.
Nicolas.

@Anon @Nicolas : Le synopsis court est un document commercial parce qu'il est facile à lire, mais certains producteurs souhaitent avoir une idée plus précise du ton, de l'ambiance et des dialogues... C'est la raison d'être du synopsis long (ou traitement) qu'on vous demande, et vous allez donc devoir faire un travail plus précis de description de vos scènes-clés. Mon conseil : ne pas hésiter à user de procédés littéraires, même si c'est moins "cinématographique", afin de rendre l'ambiance. Bon courage, tenez-nous au courant !

Ça y est, j'ai créer mon synopsis qui tient sur trois pages, c'est vrai que c'est ultra simple et très rapide. Mais, j'ai une question qui n'est pas précisé dans la vidéo, faut-il écrire le synopsis au Présent ? Si, j'ai envie de donner plus de détaille dans les souvenirs du héros, dois-je, le mettre au passé ? Je me suis dit de mélanger le présent et le passé, ça peut paraître idiot.
Parce qu'il y a qu'un seul passage, d'où je parle du passé du héros, ce qu'il a vécu et dans quelle situation il a rencontré ce personnage (mais bon, je l'ai fait rapidement sans trop donner de précision soit 4 lignes). Mon projet, est seulement pour en faire un dessin animé.

@Ludovic : A 90 % du temps, il est préférable d'employer le présent de narration dans nos documents, parce que ces derniers n'ont qu'un seul objectif : décrire ce que nous allons voir et entendre, c'est à dire ce qui va être filmé. Une caméra peut figer le présent, mais elle ne peut filmer le passé -- ou alors donnez-moi vite la marque de votre caméscope ! --, par conséquent il n'existe pas de passé dans la grammaire cinématographique. Les flashbacks, par exemple, s'écrivent au présent. Il est tard, j'espère que suis clair...

"Il n'existe pas de passé dans la grammaire cinématographique"... mouais, c'est à moitié vrai, disons plutôt qu'il n'existe pas de véritable narration au passé dans la grammaire cinématographique. Bon ok je vais me coucher !

Avec du retard, merci pour toutes ces précisions. Je vais pouvoir retravailler mon synopsis.

Pour la mise en page, vous avez mentionné (je ne me souviens plus dans quel article) que vous utilisiez Final Draft, pour le storyboarding, utilisez-vous Frameforge Previz Studio 3 ?
Est-ce une bonne solution pour préparer un tournage ?
On parle des personnes qui en sont resté au stade de dessiner un bonhomme avec un rond et cinq traits ...

Bonjour Hervé, J'utilise parfois Final Draft pour rédiger mes continuités dialoguées (quand mon producteur me le demande pour travailler avec la suite de logiciels associés de dir. prod. ou d'assistanat). Sinon, un bon vieux traitement de texte open source me suffit amplement. En ce qui concerne le storyboard, je choisis ma technique en fonction de mon objectif. En 3D, j'utilise souvent SketchUp, le logiciel gratuit de Google, parce que j'aime son rendu type "croquis".

Ma réponse à Stéphane, qui a posé sa question par erreur dans mon CV de scénariste et réalisateur : personnellement j'aime bien avoir une vision d'ensemble de mon projet sur deux ou trois pages maximum.

merci beaucoup M. Cédric Salmon , vous ne donnez de votre temps gratuitement, grâce à vous je vois plus clair,

permettez-moi de vous signaler juste un logiciel gratuit que j'ai trouvé récemment ,c'est celtx propose une solution complète gérant tous les aspects : l'écriture du script, la possibilité de créer des personnages ...voila le lien :
http://www.clubic.com/telecharger-fiche19603-celtx.html

bonjour tout le monde , j'aimerais vous demander quelques conceils a propôt de l'écriture scenaristique..y a t'il un logiciel simple et pratique , pour débuter l'écriture scenaristique..et pour le découpage aussi..le script ex...
Pour démontrer au fur et a meusure le but de l'histoire..
Merci beaucoup .

@anon : Merci de l'info. Je ne connais aucun scénariste pro qui emploie ce genre de logiciel pour la conception (probablement parce qu'il y a autant d'école dramaturgique que d'auteurs) et je n'en connais que très peu qui préfèrent mettre en page leurs textes avec un logiciel plutôt qu'avec traitement de texte classique (et dans ce cas, mieux vaut utiliser Final Draft qui est le seul compatible avec le work-flow des directeurs de production.) Mais si c'est gratuit, ça ne peut pas faire de mal :)

Bonjour Cédric, merci pour ce site, pour cette démarche gratuite et généreuse. Grace à toi je m'autorise de nouveau à rêver...
Mon projet a pour but un long métrage qui serai suivi d'une série ou peut être seulement une trilogie. Est ce que mon synopsis dois expliquer le long métrage ou l'ensemble du projet?

Bonjour Cédric et à tous les passionnés,
Avant je voudrais dire que enfin j’arrive à comprendre comment on modélise une idée de scénario,vraiment merci à toi Cédric.
Je comprends qu'il faut avoir un bagage d'une école de scénariste,comme dans tous métier jusqu'à balayeur de rue maintenant:)mais moi j'ai aucun moyen financier pour rentrer dans une école pour récupérer ce bagage:)Et pourtant je suis un ultra-créatif,et je trouve que mon repos dans l'imagination.
En ce moment j'ai 6 idées de scénario donc un qui pourrait être un high concept,et vraiment cela m’embête d'avoir cette idée au fond de moi et qui n'a jamais été conçu depuis le premier film jusqu’à aujourd’hui:)
Et je voudrais savoir si on peut t'envoyer des pitchs pour avoir un regard et un avis professionnel, le premier^^Je t’avoue que j'espère que oui:)
Pardon je parle trop,mais tellement passionné:)
Bon réveillon du nouvel an à tous.
bises

marthys-tony44@hotmail.fr

@Anon : Bonsoir, pour répondre à ta question je convoquerais à nouveau la parabole du premier RDV amoureux -- ce n'est pas le lieu d'envisager le nom des futurs enfants ! -- et il en va de même pour un producteur à qui tu parlerais d'un tel projet pharaonique. Mon conseil (qui n'engage que moi): contente-toi de présenter un seul projet, film ou série, sans envisager une suite avant même d'avoir commencé. Bien à toi, Cédric

@Marthys-tony44 : Ton enthousiasme est motivant ! Quant à ta question, qui concerne mon activité de consulting, j'y réponds dans la partie script doctor du blog. A bientôt sur High concept,
Cédric

Salut Cédric,
s'il te plait Cédric, je suis coince. Je suis un jeune animateur et tout récemment j'ai eu une idée qui m'est venu en tête mais je ne sais comment la présenter ni par quoi je dois commencer pour la proposer a une chaine de télévision. Il s'agit d'une émission culturel que je voudrais mettre sur pied mais je ne sais comment rédiger le synopsis pour la rendre crédible. S'il te plait je ne sais si tu peux me faire parvenir un exemple de synopsis rédigé avec toutes les composantes a mon adresse:marcnogha@yahoo.fr
J'attends et merci pour ta bonne compréhension.

Une émission "culturel", c'est pas gagné...

Bonjour Cédric,

Suite à l'envoi de mon synopsis, un producteur me demande à lire le scénario et une note d'intention. Pour cette note, j'imagine que c'est le point de vue de l'auteur. L'as-tu déjà expérimenté ?
Cordialement.

@David : Félicitations, il semble que vous ayez capté l'attention de ce producteur avec votre synopsis ! :)
Il est en effet d'usage de joindre une N.I. à son projet. Vous trouverez un exemple d'utilisation de note d'intention sur ce blog.
Tenez-nous informés de l'avancement de votre projet !
Cordialement,
Cédric

Bonjour Cédric,

est-ce que au final les exemples de synopsis dont vous parliez dans le premier commentaire ont été publiés sur la page Facebook?

Je suis en train de chercher parmi les anciens messages FB.

J'aimerai bien donner un coup d'oeil à des synopsis déjà rédigés pour pouvoir peaufiner la forme du mien.

Bien sur, si ce n'est encore pas possible, aucun problème :)
Votre travail sur ce blog est déjà extraordinaire comme bien d'autres personnes vous l'ont déjà dit !

Bonjour Nils, et merci de votre achat :o)

Voici donc la fin de l'histoire concernant ces modèles (qui ne figurent pas dans nos archives Facebook, hélas) : nous remettons effectivement des documents professionnels, mais dans le cadre de notre service de coaching personnel, pour des questions de diffusion restreinte, parce que nos modèles sont tous des œuvres récentes et valorisées actuellement dans la profession.

Cordialement,
Cédric

Bonjour, une petite question. J'ai vu la vidéo et sur l'exemple papier de synopsis, j'ai vu écrit "teaser" puis "générique". Doit-on le présenter ainsi? Je pensais qu'un teaser était plutôt une forme de marketing générale pour une fiction, une sorte d'accroche pour un film. Et qu'un générique définissait la liste des personnages y ayant participé?
Je vous remercie de votre réponse,
cordialement

@Contact: Bonjour et merci d'avoir choisi la méthode des créateurs de fictions !
Bon sens de l'observation :o)
L'exemple en question est un synopsis d'épisode de série. À ce titre, il comporte en effet quelques caractéristiques qui sont propres à l'écriture récurrente.
Ainsi, il indique laconiquement ce qui précède le générique d'ouverture. On parle d'accroche, ou plus généralement de teaser dans le modèle classique de la structure en 4 actes des séries TV. (Le générique, lui, étant par nature invariable, on ne le décrit pas. D'où la simple mention "Générique" dans le document.)
En série, le générique d'ouverture peut être bien plus qu'une simple histoire de crédits ! C'est une séquence audiovisuelle qui permet de vendre au spectateur la licence de la série.
Pour un projet unitaire, il suffit de ne pas tenir compte de ces mentions de teaser et de générique dans le synopsis.

Bien à vous,
Cédric

Enregistrer un commentaire